Faire du sport pendant le jeûne intermittent?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le jeune intermittent a un effet important sur le corps humain. Est-il possible de faire du sport pendant le jeune sans danger ?

alt_a_changer

Jeûner, la pratique de privation de nourriture

Le jeune a été, dans l’histoire, traditionnellement pratiqué pour des raisons et motivations religieuses. Depuis un certain nombre d’années, l’approche de cette pratique est différente. Des études ont mis en avant ses effets sur la santé.

Le jeune intermittent consiste à se priver de repas pendant une certaine durée, puis de s’alimenter normalement le reste du temps. Généralement, la privation de nourriture fait en sorte que l’on saute un repas dans la journée, que ce soit le petit-déjeuner, le diner ou pendant midi.

Différents types de jeune intermittent existent aujourd’hui :

  • ·  La méthode 16/8 : sur 24 heures, on jeûne pendant 16 heures, ce qui revient finalement à juste sauter le petit-déjeuner, chose que beaucoup de gens font.
  • ·  Jeûner 1 jour sur 2 : on alterne jours de repas traditionnels et jours de jeûne
  • ·  La méthode 5/2 : cette technique consiste à consommer 500 kcal par jour, en les répartissant sur deux repas
  • ·  Le jeune sans régularité : ici on ne jeûne que lorsqu’on en a envie. Par exemple, quand on a trop mangé durant un repas, on saute le suivant.

Ce qu’il se passe dans le corps lors d’un jeûne intermittent

Finalement que se passe-t-il dans le corps lorsque l’on jeûne ?

Quand on se prive de nourriture, dans les premières heures, le corps utilise les nutriments qui ont été consommés lors du dernier repas. Cela lui permet d’avoir l’énergie nécessaire afin de fonctionner correctement. Après la digestion effectuée, le foie va alors prendre le relais. Il délivre des glucoses, qui permettent à beaucoup d’organes de fonctionner. Le cerveau est d’ailleurs appelé organe gluco-dépendant.

Quand on fait du sport, les muscles ont besoin de beaucoup d’énergie, et utilisent leurs glycogènes.

Si le corps à un moment donné ne dispose pas d’énergie suffisante, il va puiser dans les réserves de graisses afin de pouvoir fonctionner de manière correcte.

Les bienfaits et les dangers du jeûner

Faire du sport quand on jeûne est donc une technique répandue pour ceux qui souhaitent perdre du poids.

Au-delà de cette perte, des études ont montré les bienfaits d’un jeune intermittent :

  • Un cardio plus efficace à jeun : sans sucre dans le sang, on brûle mieux les graisses.
  • Réduction de la production d’insuline
  • Baisse des risques cardio-vasculaires
  • Réduction des risques de diabète
  • Diminution de l’inflammation des tissus corporels
  • Augmentation de l’espérance de vie

Cependant, combiner sport et jeune intermittent peut avoir certains dangers sur la santé. Si aller courir en sautant le petit-déjeuner va permettre d’éliminer les graisses, cela peut aussi créer du stress.

De plus chacun est différent. La condition de santé et la faculté d’adaptation au changement peuvent être des facteurs de danger pour une personne débutant une pratique sportive associée à un jeune.

Enfin, il faut faire attention dans le cas d’une pratique à haut niveau car baisser son apport de calories peut faire diminuer les performances. On ne peut pas transformer son mode de vie radicalement.


Lisez aussi:

Course à pied et jeûne intermittent: attention au burnout!

Soulager son intestin irritable avec le jeûne intermittent?